L’objectif ici est de réaliser des photos qui sont facilement obtenues avec des objectifs grand angle. Pour ce faire, le photographe et le modèle doivent être totalement en phase. La réalisation d’une photo portait idéale repose sur ce paramètre, mais aussi sur l’objectif à utiliser. Dans les normes et les règles de l’art, un 50 et un 135 mm sont à solliciter. En effet, il faudra garder une certaine distance entre le modèle et l’appareil. Habituellement, vous trouverez ces zooms standards dans n’importe quel boitier d’appareil photo. Ce dernier est en parfaite mesure de couvrir la plage focale demandée. Toutefois, dans le cadre des portraits, avoir recours à un objectif grand angle reste toujours la meilleure option. L’ouverture est maximale avec celui-ci, un critère que le type de zoom n’a malheureusement pas. S’user de tous les objectifs que vous possédez vous fera paraitre comme un pro, mais une photo portrait parfait nécessitera l’effet puissant qu’apportent les objectifs grand angle. Quelques raisons viennent en preuve de cette orientation logique.

La beauté du flou

Le premier bon point des objectifs grand angle reste la beauté du flou. Cette dernière est obtenue à partir de la grande ouverture de l’appareil qui diminuera la profondeur de champ. Ce fait permettra d’augmenter le flou dans les zones hors mise au point. En pratique, les objectifs 85 mm sont les plus utilisés dans les portraits. Ils peuvent générer un effet de flou d’arrière-plan impressionniste de par la luminosité apportée par leurs zooms standards. De plus, les objectifs à focale unique possèdent généralement une ouverture maximale plus lumineuse que les zooms. Ils sont ainsi parfaits pour la photographie utilisant une moindre profondeur de champ qu’est le portrait.

Bien entendu, si vous souhaitez réduire un peu le flou, un léger remaniement au niveau de l’ouverture est requis. Cette action doit cependant se faire délicatement et de manière appropriée. Une fois de plus, ce sont les objectifs grand angle qui proposent la plage la plus large d’expressivité dans ce contexte. D’un côté, ils vous permettent d’accentuer le sujet avec leur faible profondeur de champ d’où une qualité d’image nette. Les zooms ne sont pas dans la mesure de s’adapter à ces conditions de prise.

Les vrais plus des objectifs grands angles

Il est à noter que la profondeur de champ extrêmement faible offerte par les objectifs grand angle utilisés à l’ouverture maximale demande une certaine maitrise lors de la prise. En effet, vous devez veiller particulièrement à la mise au point. La plupart des objectifs USM sont équipés d’une mise au point manuelle permanente. Celle -ci permet d’apporter de petits ajustements même en mode autofocus, Cette option est très utile lorsque l’idée de prendre une photo portrait sans véritable préparation est de mise.

Les portraits ne sont pas toujours effectués dehors par beau temps ou dans un studio avec un matériel d’éclairage professionnel. Les plus grands photographes travaillent souvent en extérieur à la tombée de la nuit ou dans des intérieurs faiblement éclairés. De plus, de nombreux endroits ne permettent pas de recourir à des trépieds. Toutes ces situations d’éclairage difficile sont idéales pour révéler toutes les capacités des objectifs. Quelle que soit la beauté de l’expression du modèle ou du site, un mouvement durant la prise de vue gâchera la photo. La prévention de ce type de perturbation est primordiale, surtout si l’on envisage d’agrandir des photos prises par des appareils numériques.

Cerner les prises de vue portraits en photographie